Intervenants 

Akmal AKHMEDOV

 Akmal AKHMEDOV

Akhmedov Akmal was born 11.05.1997 in Ferghana, Uzbekistan. He entered SOS care in 2000 through the loss of his single mother. Completed school education in 2013 in Tashkent and has been admitted to professional college on economy and business where he studied Accounting. He demonstrated himself as proactive, determined and responsive young man and became a leader of his group of students. Additionally he attended short courses on ‘Office Management’ and ‘Accounting and Audit’. He participated at the I Matter Project in 2013-14 and developed a lot of leadership skills as well as learned on laws and regulations for children and young people, particularly in care system. He is familiar with CRC, UN AC G and Q4C Standards and can reflect on their implications in practice. Through his knowledge and speaking skills he became Spokesperson of the LC Youth Forum in 2014.

Esther ALDER

 Esther ALDER

Vie politique

Conseillère administrative de la Ville de Genève (représentante du Parti des Verts) depuis 2011, en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève.

Maire de Genève du 1er juin 2015 au 31 mai 2016. 

Vice-présidente de la Commission interparlementaire chargée du contrôle, de l’exécution des concordats latins sur la détention pénale (2008-2009).

Députée au Grand Conseil du Canton de Genève (1997-2009).

Conseillère municipale de la Ville de Genève (1995-1997). 

Expériences professionnelles 

Experte à la Commission nationale suisse de prévention de la torture (2010).

Educatrice de rue puis Directrice de Carrefour-Rue, une association privée d’action sociale auprès des personnes sans abri et démunies (1986-2010).

Assistante sociale puis fondatrice du service social des Classes d’accueil et d’insertion au sein du Département de l’instruction publique du Canton de Genève (1992-1996).

Formation

Diplôme en gestion et management de l’Université de Genève. 

Diplôme d'assistante sociale HES.

 

Sunil BANRA

Sunil BANRA

Sunil Banra is an Assistant Manager - Child Protection for Save the Children India. He has more than fifteen years of experience of working with children, young people & the community in various parts of India. Currently he is working on child protection and child participation issues in India where he is focusing on strengthening child protection systems through testing an “on the job” based competency training for Government’s District Child Protection Officers and the larger workforce which leads towards accreditation. Sunil is a firm believer in Social Justice and Rights based approach to development and endeavours to enhance the capabilities of Government & national and international organisations working on child development.  

Carolina BASCUÑAN

Carolina BASCUÑAN

Carolina BASCUÑAN est sociologue et bénéficie d’une maîtrise en Droits des Enfants et des Adolescents ainsi que d’une formation de troisième cycle en Analyse et Interprétation de données sociales et Gestion de bases de données complexes. Elle fut Consultante chargée de protection spéciale pour UNICEF pendant 9 ans entre 2004 et 2013. Actuellement, elle est membre du Conseil national de l’enfance auprès du Ministère-Secrétariat Général du Chili. À ce titre, elle est chargée du projet « Médiateur spécialisé pour les enfants pris en charge en institution» ("Specialised Ombudsman for Children in the Residential Care System."). Au niveau international, elle est intervenue en qualité de Consultante pour diverses institutions telles que le PNUD, l’OAS, l’agence de coopération allemande GIZ, l’Andean Education Development Corporation (CAF) ou encore ONUSIDA. Elle est membre du Conseil consultatif de RELAF en Amérique latine.

Susan BISSELL

 Susan BISSELL

Susan Bissell spent over twenty-five years, focused on the rights of children, working in various capacities for UNICEF in Sri Lanka, Bangladesh, India and Italy. As of January 2016, she is leading the Global Partnership to End Violence Against Children. She holds a PhD in public health and medical anthropology from the University of Melbourne. She produced a documentary "A Kind of Childhood," which has won awards and been screened widely. Dr. Bissell has an honorary professorship from Barnard College/Columbia University, Dr. Jean Mayer Global Citizenship award from Tufts University, Flambeau D’or from Panathlon International, and Queen Elizabeth II Diamond Jubilee Medal.

Lucy BUCK

Lucy BUCK

Lucy était productrice de télévision et elle travaillait sur des émissions en prime-time telles que Big Brother et Hell’s Kitchen. Suite à un volontariat, dans un orphelinat en Ouganda, au cours duquel elle a vu de ses propres yeux les effets néfastes des institutions sur les enfants, Lucy a décidé d’abandonner sa carrière dans le monde de la télévision et d’utiliser ses compétences pour trouver des familles aux enfants placés dans les orphelinats. Lucy a récolté plus de £2 millions et dirigé une solide équipe de 60 personnes en Ouganda, pilotant des programmes de désinstitutionnalisation, développant des programmes de prise en charge familiale ainsi que des programmes d’adoption nationale. Par ailleurs, elle a également créé un centre de formation dédié au travail social. En outre, Lucy travaille en partenariat avec des leaders visionnaires issus de divers secteurs dès lors qu’ils partagent sa volonté de changer les coeurs et les esprits pour mettre fin au placement des enfants en institution.
En reconnaissance de ses accomplissements, Lucy s’est vu remettre le Vodafone World of Difference award en 2010 et le Clarins/YOU magazine Women of the Year award en 2012.
www.childsifoundation.org

Tessa BOUDRIE

 Tessa BOUDRIE

De nationalité néerlandaise et résidant à Rangoun en Birmanie, Tessa est une travailleuse sociale qualifiée. Elle est spécialisée en matière de politiques et systèmes de protection de l’enfant. Elle bénéficie de plus de 20 ans d’expérience professionnelle dont 14 années passées en Asie. Tessa occupa le poste de Conseillère principale dans le cadre d’un projet de protection de remplacement mis en place par UNICEF Birmanie en 2013 et 2014. Dans ce contexte, elle fut impliquée, en collaboration avec Maestral, dans le développement du premier système de gestion de cas du pays. Ce projet mettait l’accent sur la protection de l’enfant. Dans sa fonction d’International Social Work Advisor au sein de l’entreprise sociale Friends International, Tessa a développé des politiques de protection de l’enfant et élaboré des manuels de formation dédiés au travail social. Elle a formé les gouvernements locaux ainsi que les ONGs à la gestion de cas et au travail social en Thaïlande, au Cambodge, au Laos, en Indonésie et en Birmanie. Par ailleurs, elle a développé des systèmes de gestion de cas, mené des formations en travail social et facilité le renforcement de politiques de protection de l’enfant. Elle a également dirigé et mis en oeuvre plusieurs projets de protection de l’enfant au Népal, en Inde, au Vietnam, au Cambodge, au Laos et en Indonésie. Récemment, Tessa a mis en place le premier département médico-social à l’hôpital des enfants d’Angkor, au Cambodge. Ce département emploie actuellement 15 travailleurs sociaux et sert également d’institut national de formation. Elle a travaillé pour UNICEF, OXFAM, Terre des Hommes, Friends International et bien d’autres organisations. Parallèlement à son activité dans le domaine de la protection de l’enfant, Tessa dirige une entreprise philantropique de conseil, active dans le conseil aux fondations, entreprises et écoles familiales dans le cadre de leur dons.

Etienne Fabio CAILLAUD

 Etienne Fabio CAILLAUD

Fabio exerce dans une coopérative sociale dont l’objectif est d’intégrer des personnes qui rencontrent des difficultés sociales dans un programme de travail. Après avoir vécu durant 4 ans dans un centre pour mineurs et été lui-même bénéficiaire de cette coopérative, Fabio entreprend actuellement deux projets en Italie grâce au support d’organismes et associations. En septembre 2016, il entamera sa dernière année d’étude au collège, en cours du soir. Il s’inscrira ensuite à l’université pour devenir éducateur professionnel.

Nigel CANTWELL

Nigel CANTWELL

Nigel Cantwell est Consultant international spécialisé dans les politiques de protection de l’enfant.  Basé à Genève, il intervient internationallement dans le secteur des droits humains de l’enfant depuis plus de 35 ans. En 1979, il a fondé l’ONG Defence for Children International (DCI) et coordonné l’ONG Group for the Convention on the Rights of the Child durant le processus de rédaction de ce traité. En 1994, il a rejoint UNICEF où il a d’abord exercé comme Consultant en matière de droit et protection des enfants avant  d’occuper le poste de Responsable du service chargé de la “mise en oeuvre des normes internationales” au Centre de recherche Innocenti à Florence jusqu’en 2003. Au fil des années, il s’est spécialisé dans la protection des droits des enfants dans le cadre de l’adoption internationale et dans la protection de remplacement. Il a ainsi pu mener de nombreuses évaluations de terrain relatives aux systèmes d’adoption et de protection de remplacement mis en place à travers le monde. Il a joué un rôle prépondérant dans le développement et l’élaboration des Lignes Directrices relatives à la Protection de remplacement pour les enfants et est l’un des co-auteurs du manuel intitulé En Marche vers la mise en oeuvre “des Lignes Directrices relatives à la Protection de remplacement pour les enfants”.

Jennifer DAVIDSON

 Jennifer DAVIDSON

Jennifer Davidson est Directrice du Centre d’Excellence dédié aux enfants pris en charge (CELCIS), sous l’égide de l’Université de Strathclyde. Il s’agit d’un centre de recherche et de mise en oeuvre de politiques, actif dans la promotion de l’amélioration de la qualité de l’assistance publique pour tous les enfants à risque et/ou nécessitant une protection de remplacement. Au coeur de son travail se trouve la relation entre le discours sur les droits des enfants et les expériences vécues par les enfants. Elle se penche également sur les mécanismes favorisant un changement durable, c.-à-d de pouvoir évoluer de droits internationaux vers une pratique nationale dans les organismes dédiés aux enfants. Jennifer a acquis son expérience au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni où elle a occupé des fonctions de direction et servi dans des comités nationaux et internationaux, attachés à des organismes pour enfants.

Benyam DAWIT MEZMUR

Président du Comité des droits de l’enfants aux Nations Unies

 

Benyam DAWIT MEZMUR

Benyam Dawit Mezmur, académicien, originaire d’Ethiopie, est spécialisé dans la législation relative aux droits des enfants. Il est également Président du Comité des droits de l’enfant aux Nations Unies. Par ailleurs, Benyam est Professeur associé de droit et Directeur par intérim au Dullah Omar Institute dédié à la législation constitutionnelle, la gouvernance et les Droits Humains. Cet Institut dépend de la University of the Western Cape (UWC) en Afrique du Sud. Dans le cadre de ses activités relatives à la protection internationale des droits humains et aux droits des enfants, il mène des recherches, anime des conférences et supervise les étudiants de troisième cycle. Sa thèse de doctorat portait sur les adoptions internationales d’enfants provenant de quatre pays africains.

Jacques DE WERRA

 Jacques DE WERRA

Jacques de Werra was born in 1970 and earned a doctorate at the University of Lausanne in 1997. He also holds a Master's degree in Law (LLM) from Columbia University and was admitted to the bar in both Geneva and New York. He teaches, conducts research, publishes, and lectures in the areas of intellectual property, information technology and communication, and contract law. He launched a summer school dedicated to Internet law (Internet l@w summer school) and directs the summer school on intellectual property which has been organized in cooperation with WIPO since 2011. He became a professor at UNIGE in 2005, and was named Vice-Rector on 15 July 2015.

Georgia DIMITROPOULOU

 Georgia DIMITROPOULOU

Georgia Dimitropoulou works in Fundamental Rights Agency (FRA) as seconded national expert from the Greek Ministry of Justice, Transparency and Human Rights and is a member of the FRA’s Rights of the Child Sector. Her area of expertise is child rights, specifically child protection, children in the context of migration and separated and unaccompanied children and child trafficking. Her recent work in the FRA is, among others, on mapping guardianship for children deprived of parental care in EU 28 focusing on child victims of trafficking and the development of a handbook on guardianship systems, on mapping national child protection systems, and on migration detention of children. She is the main author or contributor to a number of FRA publications on children and is co-author of the UNHCR study “Unaccompanied Minors Seeking Asylum in Greece”.

 

Chrissie GALE

 Chrissie GALE

Dr Chrissie Gale occupe le poste d’International Lead au sein de CELCIS, sous l’égide de l’Université de Strathclyde. Elle bénéficie de plus de 20 ans d’expérience, acquise en travaillant dans différents pays, à travers le monde, pour des organisations internationales telles que l’UNICEF, l’UNHCR, Save the Children, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Family for EveryChild  et Oxfam. Dans le cadre de son travail, Chrissie a notamment fourni un soutien technique aux gouvernements et à d’autres acteurs nationaux et internationaux. Ce soutien  porte sur tous les aspects relatifs au développement de systèmes de protection de l’enfant, aux réformes de la prise en charge de l’enfant et à la désinstitutionnalisation. Ces projets incluent, par exemple, le développement législatif, la planification politique et stratégique, le développement de ressources humaines et la prestation de services. En outre, Chrissie a également entrepris de s’atteler à la conception de vastes évaluations participatives, à l’examen documentaire et à l’analyse de la situation dans le cadre de la protection de l’enfant et de la réforme de la prise en charge de l’enfant. Ce travail est complété par son expérience dans l’enseignement et la facilitation d’échanges d’apprentissages et de connaissances.

Peter GROSS

 Peter GROSS

Peter Gross occupe, depuis cinq ans à New York, au siège de l’UNICEF, le poste de Spécialiste de la protection de l’enfant. Il est dédié à la prise en charge alternative. Précédemment, il a occupé, au Botswana pour l’UNICEF, le poste de Spécialiste de la politique sociale. Dans le cadre de son expérience professionnelle précédente, il exerçait notamment en tant que Consultant chargé de la protection et de la budgétisation sociales. Il intervenait essentiellement en Europe orientale et en Asie centrale. Par ailleurs, il a également travaillé pendant quelques années au Ministère de la Santé écossais et été actif dans le système de protection sociale britannique. Il possède un Master en politique sociale, sciences sociales et psychologie.

Laura HAAS

 Laura HAAS

Dr Laura J. Haas est Directrice adjointe de la Disaster Resilience Leadership Academy à la Faculté du Service social de l’Université de Tulane. Dr Haas bénéficie de plus de 25 ans d’expertise et d’expérience professionnelle, acquises en collaborant avec les ministères africains en charge de la santé et de l’éducation afin de renforcer les compétences institutionnelles et humaines à travers l’éducation, la formation et le rapide développement de ressources humaines. Au Rwanda, elle s’est pleinement engagée dans la création de l’unique École de la Santé Publique, créée après le génocide. Son travail couvre un large éventail d’appuis techniques comprenant le développement de leadership stratégique, la réfonte de programmes d’études, le développement de programmes d’éducation et de formation, la création et la validation de cadres de compétences, le perfectionnement du corps enseignant et l’utilisation de la technologie dans l’apprentissage. Actuellement, Dr Haas s’attèle au renforcement des systèmes nationaux de protection de l’enfant ainsi qu’à la résilience de l’enfant. Dans ce cadre, elle se focalise sur le Rwanda puisque ce pays poursuit le développement, au niveau des districts et des communautés, de ses ressources dédiées au bien-être social.

Innocent HABIMFURA

Innocent HABIMFURA

Innocent Habimfura est le Country Director de Hope and Homes for Children au Rwanda. Il dirige une équipe de psychologues et travailleurs sociaux qui oeuvrent pour la désinstitutionalisation d’enfants par le biais de la prévention de l’admission à la protection de remplacement, la mise en place - pour les enfants - d’une transition fructueuse des institutions vers les familles et, enfin, le renforcement des capacités au sein des équipes rwandaises de travailleurs sociaux. Travailleur social professionnel (titulaire d’un Bachelor), il bénéficie également d’une solide expérience en matière de désinstitutionalisation au Rwanda. Parallèlement à la clôture de l’institution pilote, Innocent a également supervisé l’étude nationale rwandaise relative aux institutions accueillant des enfants. Cette étude nationale fut menée par le Ministère du Genre et de la Promotion de la Famile en partenariat avec Hope and Homes for Children en 2012.

Maria HERCZOG

 Maria HERCZOG

Dr.(habil) Maria Herczog Ph.D., sociologist,  chair of the Family Child Youth Association in Budapest, Hungary. A researcher and educator for more than 30 years, a frequent sepaker at national and international conferences and in the media. She was eleceted as a member to the UN CRC Committee in 2007 and re-elected in 2010, and was the rapporteur of the Committee 2013-2015. Member of the Management Board of Eurochild in 2009 and president between 2010-2016.

Rawan W. IBRAHIM

Rawan W. IBRAHIM

Dr. Rawan W. Ibrahim est chercheuse et experte dans les mesures d’encadrement inhérentes à la protection de remplacement pour les enfants et les jeunes. Elle apporte son soutien au gouvernement jordanien qu’elle accompagne dans le processus de désinstitutionalisation des enfants grâce au développement d’un programme de familles d’accueil. Dans le cadre de ses recherches, elle s’intéresse notamment à la préparation et à l’assistance postérieure à la prise en charge de jeunes en phase de transition vers l’âge adulte après une prise en charge alternative. Elle se focalise en particulier sur les sous-groupes spécifiques de la population que sont les jeunes séparés de leurs familles à la naissance et les jeunes femmes à risque. Ses recherches incluent également la science de la mise en oeuvre et le développement de programmes communautaires basés sur des faits afin d’éloigner les enfants de la prise en charge institutionnelle au Moyen-Orient et dans les pays en développement.

Mihaela IVANOVA

Mihaela IVANOVA

Mihaela Ivanova - Passionnée, fervent défenseur et leader émergent du mouvement de désinstitutionalisation, elle fut l’un des membres fondateurs des groupes de défense de Lumos. Elle joua un rôle prépondérant dans le projet financé par l’UE et intitulé Turning Word into Action: Enabling the Rights and Inclusion of Children with Intellectual Disabilities in Europe (2012).
En 2015, Mihaela devint la première jeune professionnelle impliquée dans la défense au sein de Lumos en rejoignant les membres du personnel de l’équipe bulgare. Elle assiste aux activités relatives à la participation des enfants, s’implique dans les campagnes et événements de plaidoyer au niveau national et international, prend la parole dans de nombreuses instances internationales y compris à l’UNESCO Global Youth Forum, l’EU Self Advocacy Assembly et au Parlement européen.
Mihaela a connu, dans son parcours personnel, la vie en institution et la vie au sein de sa propre famille. Elle met au profit des autres cette expérience personnelle et son empathie en s’engageant pour le droit des enfants à bénéficier d’une prise en charge familiale, d’une éducation inclusive et de la participation des jeunes. Grâce à ses discours engagés et passionnés, elle a pu influencer les responsables politiques, les professionnels et les ONGs.
L’enthousiasme de Mihaela pour les droits des enfants a contribué à faire d’elle un modèle marquant pour ses pairs. Elle fournit un appui pratique et un soutien entre pairs au plus jeunes, y compris aux jeunes adultes se préparant à quitter les institutions pour retourner vivre dans leurs familles et/ou rejoindre des structures de prise en charge communautaire.
De nationalité bulgare, Mihaela a remporté deux médailles d’or en 2011 aux Jeux Olympiques spéciaux.
 

Philip D. JAFFÉ

Philip D. JAFFÉ 

Philip D. Jaffé, professeur ordinaire et directeur du Centre interfacultaire en droits de l'enfant (CIDE), s'est formé en psychologie clinique aux Universités de Fribourg, Genève (Diplôme, 1983) et, grâce à une bourse de relève du FNRS, à Yeshiva (Doctorat, 1988) à New York. Après des stages postdoc à l'Université de Harvard (McLean Hospital), il s'est formé en psychologie légale et a travaillé plusieurs années durant dans le système pénitentiaire du Massachusetts. Depuis son retour en Suisse, il a enseigné la psychologie clinique et la psychologie légale à l'Université de Genève et développé une activité privée comme psychothérapeute (www.jaffe.ch) et expert auprès des tribunaux. Il a co-fondé et présidé durant dix ans la Société Suisse de Psychologie Légale. Il est en outre co-responsable, avec le Dr h.c. Jean Zermatten, directeur de l’Institut internationale des Droits de l’Enfant, du volet Politique de l’enfance et de la jeunesse du Centre suisse de compétence pour les droits humains (CSDH). Ses domaines d'activités académiques et professionnels se centrent depuis longtemps sur la protection de l'enfant, en particulier à propos de la maltraitance sexuelle, et de la participation de l'enfant dans le système judiciaire civil et pénal. 

Marie JENNY

Marie JENNY

Marie JENNY bénéficie d’une double formation en psychologie du développement de l’enfant et en gestion de projet en solidarité internationale. Elle a réalisé diverses expériences de terrain, notamment au Bénin dans le domaine de la malnutrition infantile puis au Mali où elle a travaillé pendant deux ans en tant que chargée de mission protection de l’enfance et adoption internationale à l’Ambassade de France. Marie JENNY a rejoint l’équipe du SSI en qualité de Spécialiste des droits de l’enfant en mai 2011 et coordonne le programme « Un autre futur est possible » depuis février 2013.

Peter KAMAU MUTHUI

Peter KAMAU MUTHUI

 Orphelin dès son plus jeune âge, Peter a grandi dans un orphelinat à Nairobi. Jeune adulte, il s’est mis au service de l’institution en qualité de travailleur social et, plus tard, il a occupé le poste de Social Programmes Manager pendant 10 ans. Il a dirigé la création et la gestion de la société affiliée de l’Adoption Society ainsi que d’autres programmes fructueux relatifs au bien-être de l’enfant et soutenant les enfants à travers le pays. Titulaire d’un Baccalauréat en Sociologie et Communication obtenu à l’Université de Nairobi, il possède également un diplôme en communication de masse obtenu au Kenya Institute of Mass Communication. Bénéficiant notamment d’une expertise confirmée en matière de prise en charge d’orphelins et enfants vulnérables (OEV), de protection de remplacement et de plaidoyer des droits de l’enfant, sa passion consiste à promouvoir le bien-être des enfants. Peter est membre de la Kenya Society of Care Leavers ainsi que l’un des partenaires fondateurs et Directeur de Child in Family Focus-Kenya, une organisation à but non lucratif qui oeuvre pour la défense de la prise en charge familiale pour les enfants placés en institution et ce par le biais de la réforme de la prise en charge.

Dani KOLEVA

Dani KOLEVA

Dani Koleva occupe actuellement le poste de Policy Director au sein de l’organisation bulgare National Network for Children (NNC). Il s’agit d’une organisation faîtière qui regroupe plus de 140 organisations non gouvernementales dédiées aux droits des enfants et actives dans le soutien aux enfants et parents bulgares. Avant de rejoindre la NNC en janvier 2010, elle a travaillé, dès 2006, pour ARK Bulgarie en qualité d’Operations Manager. Dani a également exercé en tant que Programme Director pour EveryChild Bulgarie et Programme Officer for Central and South Eastern Europe pour la European Children’s Trust. Elle bénéficie d’une expérience de plus de 15 ans sur le terrain dans les domaines de la désinstitutionalisation et du développement de services préventifs et alternatifs pour les enfants et les familles. Par ailleurs, elle dispose d’une considérable expérience pratique et de gestion dans le secteur des droits des enfants, du plaidoyer ainsi que du développement d’une supervision et de cadres d’évaluation. Dans le cadre de son expérience professionnelle, elle a également contribué à des évaluations pour diverses organisations telles que l’Open Society Institute à Sofia, BAPID, FRGI, les Fondations “Tulip” et “D.Berbatov”, etc. En 2014, Dani - ainsi que 24 autres activistes des droits de l’enfants - se sont vu décerner, par le Président de la République de Bulgarie, une distinction honorifique pour leur exceptionnelle contribution et leurs mérites en matière de protection des droits des enfants en Bulgarie. (Cette distinction coïncidait avec le 25e anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux Droits des Enfants).

Matilde LUNA 

Matilde LUNA

Matilde Luna est psychologue et titulaire d’une maîtrise en Études de l’Enfance et de la Famille. Elle est l’auteur de cinq livres - dont le premier a été publié en 1994 - ainsi que de nombreux travaux de recherche consacrés aux familles d’accueil et à la protection des droits des enfants privés de prise en charge parentale. Elle est également professeur dans plusieurs universités en Argentine, en Équateur et au Guatemala. Par ailleurs, elle est reconnue comme experte et régulièrement consultée par des organismes internationaux, des ONGs ainsi que des gouvernements d’Amérique latine et des Caraïbes. Elle a été invitée comme intervenante lors de conférences en Amérique latine, aux Caraïbes, en Europe, en Afrique et en Asie. Enfin, elle dirige RELAF depuis 2008.

Galina MARKOVA

 Galina MARKOVA

Galina Markova est Responsable du Centre de savoir-faire dédié à la protection de remplacement pour les enfants, sous l’égide de la Nouvelle Université bulgare (New Bulgarian University) à Sofia, en Bulgarie. Ce centre offre des services de consultance et mène des recherches dans le domaine des droits des enfants. En outre, il développe des approches novatrices pour garantir ces droits par la mise en place de services communautaires qualitatifs et le développement de processus communautaires. Galina Markova possède une maîtrise en Sciences sociales (NBU) et un doctorat en Sciences sociales cliniques (Smith College School for Social Work, USA). Sa thèse porte sur les caractéristiques psychologiques des mères qui placent leurs enfants dans une structure institutionnelle. Ses domaines d’expertise sont : les droits des enfants, l’inclusion des minorités ethniques, l’évaluation de services et la recherche-action. Elle s’intéresse particulièrement à la collecte de savoirs académiques auprès de membres de groupes opprimés ainsi qu’à l’intégration de ces savoirs dans une offre de services spécifiques. Galina Markova conduit des recherches, enseigne et supervise des étudiants et des praticiens. Depuis 25 ans, elle enseigne les sciences sociales, la psychologie et la conduite de recherches à la NBU.

Florence MARTIN

Florence MARTIN

Florence Martin est Directrice de Better Care Network. Avocate spécialisée dans les droits humains, elle bénéficie également d’une expérience de plus de 20 ans en qualité de travailleuse sociale clinique dans le secteur de la protection de l’enfant et des droits des enfants que ce soit dans des contextes d’urgence ou dans le cadre de programmes de développement. Son travail se focalise sur la réforme et le renforcement des systèmes nationaux de protection de l’enfant, en ce compris la mise en place de structure cadre pour fournir des services sociaux et permettre des pratiques de travail social pour les enfants et leurs familles. Avant de rejoindre BCN, Florence a occupé divers postes et exercé en tant que Conseillère en protection de l’enfant au Ministère des Affaires Sociales en Indonésie, Conseillère internationale en protection de l’enfant pour Save the Children au Royaume-Uni, Conseillère en protection de l’enfant au Ministère du Bien-être Social au Timor Oriental et enfin Conseillère juridique au département Droits Humains de l’administration transitoire des NU pour le Timor Oriental. Florence a également représenté Amnesty International aux Nations Unies pendant cinq ans.

Beatriz MARTINEZ

 Beatriz MARTINEZ

Consejera Ejecutiva de Relaciones Internacionales y Expansión Exterior de la ONCE y su Fundación. Miembro del Comité de Naciones Unidas sobre los Derechos de las Personas con Discapacidad en el que además es punto focal para los asuntos de mujeres y niñas con discapacidad. Su preocupación por la infancia le ha llevado, entre otras, a organizar un Congreso Internacional de Niños y Niñas Ciegas y con Discapacidad visual en el marco de la ONCE y la Unión Mundial de Ciegos para escuchar las voces de niños y niñas con discapacidad visual de las distintas regiones del mundo. Tiene publicaciones como “Escuchando a los Niños” y “Niños Invisibles”.

Georgette MULHEIR

Georgette MULHEIR

Georgette Mulheir is Chief Executive Officer of Lumos. Lumos is an international children’s organisation, founded by J.K. Rowling to end the institutionalisation of children globally by 2050. For more than two decades, Georgette has worked in 23 countries, leading large-scale programmes to transform (and at times save) the lives of thousands of disadvantaged children. She pioneered a model of ‘deinstitutionalisation’ now followed by many governments. She has published four books on children’s rights and is the Deputy Chair of the Global Alliance for Children. Lumos supports groups of young self-advocates with and without disabilities in three countries in Central and Eastern Europe. The groups provide meaningful opportunities for children and young people to speak directly to and influence the decisions of those responsible for the policies and services which affect their lives. The groups are actively involved in advocacy and campaigning nationally and internationally for the rights of every child to a family life, education and participation at a local, national and international level.

Rebecca NHEP

Rebecca NHEP

Rebecca Nhep est CEO-International Programs chez ACC International Relief. Rebecca a développé le programme Kinnected d’ACCIR qui porte sur la défense du droit des enfants à une famille et repose sur la préservation de la famille, la prise en charge basée sur la famille, la désinstitutionalisation et le plaidoyer. Rebecca travaille chez ACCIR depuis 16 années au cours desquelles elle a consacré 11 ans au travail de terrain au Cambodge en se dédiant à la communauté et à la famille ainsi qu’au renforcement communautaire et aux programmes de protection de remplacement basés sur la famille. Rebecca est également membre du Comité de Children in Families, une ONG cambodgienne qui offre la prise en charge alternative basée sur la famille. Rebecca est titulaire d’une maîtrise en Développement International.

Théophane NIKYÈMA

 Théophane NIKYÈMA

Mr Théophane Nikyèma is the Executive Director of The African Child Policy Forum (ACPF) since 1st August 2013. He has over 20 years of experience of international development and children rights, having served in leadership positions within the United Nations System in Africa (Mali, Uganda, Senegal, Rwanda, Tanzania, Central African Republic, Democratic Republic of Congo, and Burundi) and in Asia (Vietnam and Nepal). His previous appointments include UNICEF Representative a.i. to Mali (2012), UNDP Resident Representative, UN Resident Coordinator, Designated Official, and Humanitarian Coordinator to Uganda (2006-2012), UNICEF Deputy Regional Director for West and Central Africa (2003-2006), and UNICEF Representative to Rwanda (2000-2003). He holds a Bachelor Degree in Economics from the Cheikh Anta Diop University, Dakar, Senegal and a Master’s of Business Administration from the Peter F. Drucker and Masatoshi Ito Graduate School of Management of Claremont Graduate University, USA.

Geoffrey OYAT

Geoffrey OWAT

Geoffrey est Regional Child Protection Advisor chez Save the Children où il est responsable de l’Afrique de l’Est et du Sud. Depuis qu’il a rejoint Save the Children en 2001, il a occupé divers postes dédiés à la protection de l’enfant, en Ouganda, au Sri Lanka et au Libéria. Il bénéficie d’une expérience confirmée dans le lancement et le développement de programmes dans divers contextes, que ce soit à court terme dans un contexte humanitaire ou à plus long terme dans des programmes de développement. De 2009 à 2012, au cours de son expérience au Libéria, il a contribué à la réforme de la prise en charge qui était menée par le gouvernement libérien. Il a mis à profit l’expérience globale de Save the Children pour participer activement au développement et à la révision de la politique et du plan de protection sociale, de la Loi relative aux Enfants au Libéria ainsi qu’à d’autres politiques telles que la réforme de la loi sur l’adoption. Cette réforme a pemis d’établir des normes minimales en matière de prise en charge de l’enfant. Enfin, il a également contribué au développement d’options communautaires telles que des alternatives au placement en institution pour des enfants vulnérables. Ces alternatives se basent sur la loi et la réforme des politiques.

Delia POP

Director of Programmes & Global Advocacy - Hope and Homes for Children, Royaume-Uni

Delia POP

Au cours des 17 dernières années, Delia a apporté une assistance technique aux agences gouvernementales, aux ONGs et autres professionnels en Europe, en Afrique et en Amérique latine pour réformer les systèmes de protection de l’enfant. Membre de la RSA, co-présidente du Groupe de travail genevois consacré aux enfants privés de protection parentale et Présidente du Comité exécutif de Child Rights Connect, Delia est un fervent défenseur des enfants placés en institution. Delia est co-auteure de “De-institutionalisation of Children’s Services in Romania”’, d’“IMPACT”, un programme visant à soutenir les enfants ayant des besoins spéciaux, “Preventing the separation of children from their families in Bosnia and Herzegovina” et, enfin, “The Financial Impact of the Child Protection System Reform in Romania”.

Hermann RADLER

Hermann RADLER

Hermann RADLER - Psychothérapeute professionnel spécialisé en thérapie post-traumatique, je bénéficie d’une longue expérience en matière de protection de remplacement pour les enfants et en matière d’accompagnement d’enfants traumatisés ainsi que d’enfants et de jeunes à risque. En tant que Fondateur et Président exécutif de la Federal Association of Therapeutic Communities en Autriche et Président de FICE Autriche, je plaide en faveur de la désinstitutionalisation dans le système de prise en charge des enfants privés de protection parentale et prône la transition vers une prise en charge dans le cadre familial ou vers des structures de prise en charge basées sur le modèle des familles d’accueil.

Paola RIVA GAPANY

Paola RIVA GAPANY

Paola Riva Gapany est une avocate suisse diplômée de l’Université de Neuchâtel et titulaire d’une maîtrise en droit international et comparatif (LL.M), obtenue à l’Université George Washington (Washington DC, USA). Après diverses expériences dans les secteurs humanitaires, privés et juridiques, Paola Riva Gapany est actuellement Directrice de l’Institut International des Droits de l’Enfant (IDE) qu’elle a rejoint en 2000 en qualité d’Assistante de direction. Responsable des aspects opérationnels des différents programmes gérés par l’IDE ainsi que des objectifs stratégiques de l’organisation, elle a développé certains projets spécifiques tels que la prévention des mutilations génitales des femmes et du mariage forcé en Suisse ainsi qu’un programme de formation pour les journalistes d’Afrique occidentale. Elle a lancé le premier Certificat d’études avancées en droits des enfants en Afrique occidentale à Dakar en collaboration avec le Centre de formation judiciaire au Sénégal et l’Université de Genève. Actuellement, elle travaille d’une part, sur le thème de la justice des mineurs en Inde, en Bulgarie, au Sénégal et en Amérique du Sud et d’autre part, sur les droits des enfants en Chine (Shanghai) et en République tchèque. Paola Riva Gapany a organisé de nombreuses conférences sur les droits des enfants et est l’auteure de plusieurs publications. En collaboration avec la cinéaste Carole Roussopoulos (1945-2009), elle a produit trois films consacrés aux mutilations génitales des femmes (2007), au mariage forcé (2008) et à Pramont (dimension éducative de la justice des mineurs). Elle est membre du Conseil de Fondation de : Protection de l’enfance Suisse et de la Fondation Sarah Oberson. 

Priscila RODRIGUEZ

 Priscila RODRIGUEZ

Priscila Rodríguez is Associate Director for Disability Rights International (DRI), previously she was DRI's Director for Mexico and Central America and Director for the Women’s Rights Initiative for the Americas. She has conducted human rights investigations in Mexico, Guatemala and Kenya, published human rights reports, and worked on litigation before the Inter-American Human Rights System and with the UN human rights reporting mechanisms. Priscila studied International Law at University College Utrecht and earned an LL.M on International Law of Human Rights and Criminal Justice (2011) at the Utrecht University School of Law.

Ros SOKHA

Ros Sokha is the Director of the Child Welfare Department of the Ministry of Social Affairs, Veterans and Youth Rehabilitation in Cambodia. He has been very instrumental in moving forward the alternative care agenda and the adoption of the National Action Plan for improving child care in Cambodia. He holds a bachelor degree in Management, a master degree in Development Studies and a master degree in Public Policy.

Amrendra SRIVASTAVA

Amrendra SRIVASTAVA

Amrendra Srivastava est Child Participation Coordinator pour Save the Children Inde. Il bénéficie d’une formation de travailleur social et s’appuie sur son bagage en droits humains. Actuellement, il travaille sur des aspects relatifs à la protection et à la participation de l’enfant en Inde, où il se focalise sur le renforcement des systèmes de protection de l’enfant. Dans ce cadre, il teste une formation “sur le terrain”, basée sur les compétences et ce auprès des fonctionnaires de la protection de l’enfance au sein du District gouvernemental et plus largement auprès des spécialistes du secteur. L’objectif de cette formation étant d’obtenir une accréditation.  Il s’implique également dans des projets de Save the Children relatifs à la traite et à la disparition d’enfants. Avant d’occuper sa fonction actuelle en Inde, Amrendra a été responsable d’équipes dédiées à la protection de l’enfant au Royaume-Uni. Dans ce cadre, il offrait une assistance directe à des familles sans abri ainsi qu’à des enfants non accompagnés demandeurs d’asile.

Mike STEIN

 Mike STEIN

Mike est Professeur émérite au sein du Département de Politique sociale et du Travail social de l’Université de York. Depuis 1975, à l’Université de Leeds, puis également dès 1995 à l’Université de York, il mène des recherches portant sur les problèmes et les défis auxquels sont confrontés les jeunes gens vulnérables, parmi lesquels sont inclus les jeunes qui quittent les structures de prise en charge et les adolescents maltraités. Il est co-coordinateur d’INTRAC, un groupe international de recherche dédié aux jeunes en phase de transition entre les structures de prise en charge et leurs vies d’adultes. Il a également contribué à la préparation de lignes directrices destinées à l’élaboration de la législation relative aux jeunes quittant les structures de prise en charge au Royaume-Uni. Dernièrement, ses travaux de recherches portent notamment sur les phases de transition des jeunes quittant les structures de prise en charge pour évoluer dans leurs vies d’adultes en Europe, en Europe orientale post-communiste et en Asie centrale.

Tata SUDRAJAT

Directeur de Families First - Save the Children en Indonésie

Tata SUDRAJAT

Tata Sudrajat dédie sa carrière à la protection et au bien-être de l’enfant en Indonésie depuis 22 années au cours desquelles il a travaillé pendant 10 ans pour Save the Children et fut détaché pendant 5 ans auprès du Ministère des Affaires sociales. Il bénéficie notamment d’une maîtrise en gestion et développement social ainsi que d’une formation de travailleur social. Tata a lancé Families First, une “version indonésienne” de la désinstitutionalisation en 2005 et assume depuis lors la gestion de ce programme. Tata fut élu Président de l’Association indonésienne des travailleurs sociaux de 2010 à 2016 et devint, en 2011, Membre du Comité consultatif de Conseil du bien-être social de Muhammadyah, la deuxième organisation musulmane la plus importante en Indonésie. Tata est également invité, dans plusieurs universités indonnésiennes, à titre de conférencier spécialisé dans le domaine de la protection et de la prise en charge de l’enfant.

Claudine UWERA

 Claudine UWERA

Dr. Claudine Uwera is a psychologist/psychotherapist by profession, she completed her PhD studies in Psychology and Education Sciences at the Catholic University of Louvain, Belgium. She is currently the Executive Secretary of Rwanda National Commission for Children , The NCC mission is to   enhance child rights through coordinating, implementing, overseeing and monitoring the child protection system in Rwanda.  Between 2003 -2010 she was responsible for coordinating clinical psychology at the National University of Rwanda. She has made various publications on the effects of the Genocide on children and families in Rwanda.

Jamie VERNAELDE

 Jamie VERNAELDE

Jamie Vernaelde est la Chercheuse basée aux États-Unis pour Lumos. Portée par l’objectif d’améliorer la transmission de l’information relative aux politiques et pratiques, Jamie analyse le “business” de l’institutionnalisation de l’enfant et examine la manière dont différentes sources internationales de financement soutiennent la prise en charge institutionelle ou les programmes qui soutiennent les enfants au sein de familles. Jamie a fourni des informations documentées au Gouvernement américain ainsi qu’aux Nations Unies pour des programmes relatifs aux enfants dans l’adversité. Elle examine également les financements basés sur la conviction religieuse.  Avant de rejoindre Lumos, Jamie a soutenu des projets de recherche pour l’organisation Human Rights Watch en Afrique orientale. En 2014, elle a effectué des recherches et fut l’auteure d’un rapport portant sur les abus envers les enfants des rues en Ouganda. Elle a un Master en résolution de conflits, obtenu à la Georgetown University.

Rolf WIDMER

Rolf WIDMER

Rolf Widmer bénéficie d’une formation en économie et en sciences sociales. Il travaille, depuis 40 ans, dans sa Suisse natale et à l’étranger, au développement de structures d’accueil pour des enfants qui ne sont pas élevés par leurs propres familles. Pendant 11 ans, il a dirigé l’organisation chargée de la politique d’asile dans le Canton de Zurich où il était particulièrement engagé auprès des mineurs non accompagnés. Directeur de la Fondation Suisse du Service Social International (SSI) depuis 15 ans, il a développé des services alternatifs pour des jeunes privés de prise en charge parentale en Europe de l’Est afin d’aider ces jeunes à être indépendants. Rolf Widmer occupe actuellement le poste de Président par intérim du SSI (www.ssiss.ch). Il y a 40 ans, il a fondé et continue depuis de diriger l’association TIPITI (www.tipiti.ch), une plate-forme qui développe des formes individuelles de placement pour des enfants privés de prise en charge parentale. Il est également Président de FICE Suisse depuis 1986 (www.fice.ch).

Jean ZERMATTEN

 Jean ZERMATTEN

Jean ZERMATTEN fut Président du Tribunal des mineurs du canton du Valais de 1980 à 2005; il est également fondateur et Directeur de l’Institut international des Droits de l’Enfant (IDE) à Sion (1995 - 2014) et a été Chargé de cours à l'Université de Fribourg (Faculté de Droit). Intervient dans plusieurs Instituts universitaires suisses et étrangers. Auteur de nombreuses publications en droits de l’enfant / Justice juvénile.  Dr h.c. de l’Université de Fribourg (2007) et de l'Université de Genève (2014). Membre du Comité de l’ONU des droits de l’enfant depuis 2005, Vice-président de 2007 à 2010 et Président de 2011 à 2013. A présidé la Société suisse de droit pénal des mineurs et l'Association Internationale des Magistrats de la Jeunesse et de la Famille (AIMJF). Est également membre de nombreuses associations et fondations dédiées aux enfants. Une des dernières publications : The Rights of the Child in international Law (avec Nevena Vuckovic-Sahovic et Jaap E,. Doek), Stämpfli, 2012.

e-max.it: your social media marketing partner
Veraltete PHP-Version im Einsatz
Der Seiteninhaber muss die Version auf mindestens 7.3 erhhen.